Pistachier térébinthe

Publié le 21 Mai 2014

Le Pistachier Térébinthe (Pistacia Terebinthus L.), photographié à Lussan (Gard), en septembre 2013.

En occitan on lui attribut différents noms que j’ai pu trouver sur le site de « garrigue-gourmande.fr« : Pudís, Sarrampiu, Pudent, Petelin, Petorlin, Pibèrna, Terebint

Il fait partie de la famille des Anacardiacées.

Il est un arbrisseau vivace et bien présent dans cette région.

On le distingue du Pistachier Lentisque (Pistacia Lentiscus L.) par le nombre de folioles sur une feuille. Celle du Pistachier Térébinthe en compte 7, avec une foliole terminale, alors que le Pistachier Lentisque en compte 6 et se termine par une paire de folioles.

Le Pistachier Terebinthe perd ses feuilles en hiver, celui du Lentisque est persistant.

Je n’ai pas encore eu la chance de croiser le Pistachier Lentisque…Je continue ma recherche.

Cette plante n’est pratiquement plus utilisée de nos jours. En France, on utilisait la sève pour produire l’essence de térébenthine.

Par contre le Pistachier Lentisque est toujours exploité, principalement en Chine et en Grèce, sur l’île de Chios.

On l’appelle aussi « Arbre à gomme ». Grâce au bon goût de sa résine, il servait de chewing gum.

En aromathérapie, l’huile essentielle est distillée à partir du Pistachier Lentisque (Pistacia Lentiscus L.)

Riche en monoterpènes, l’HE est surtout conseillée comme décongestionnante veineuse, lymphatique et prostatique.

Il aurait aussi des propriétés antibactériennes très particulières qui agirait sur la bactérie Hélicobacter Pilory, qui provoque des ulcères d’estomac. (source Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *